Vous pouvez aider à sauver
le château de Cropières
en lisant les romans de 
Christian de Chefdebien


Ces cinq romans sont réservés aux 
membres donateurs,  bienfaiteurs et 
mécènes de l’Association. Ils seront 
numérotés  et dédicacés par l’auteur 
aux noms de ces membres.

 

« GUILLEMINE DE FONTANGES »

récit romancé des aventures mouvementées de la grand-mère de la célèbre duchesse, favorite de Louis XIV, nées toutes deux à Cropières.
46 euros ou +

 

« MOUYENANOU » 

roman d’espionnage qui se passe dans la forêt équatoriale du Gabon 
dans les années 60.

31 euros ou +

 

« LE FEU DU SOIR »

roman policier ayant Cropières
 pour cadre principal entre 1600 et 1680. Le héros est l’ancêtre des détectives privés, on y retrouve plusieurs personnages de Guillemine.
46 euros ou +

   

«QUELQUES CONTES ET ENQUETES D'ERIC PETIOT»

Un receuil de 10 nouvelles dont le héros est Eric Petiot comme dans le livre précédent. Certaines nouvelles sont basées sur des faits réels qui sont signalés, le reste est imaginaire bien sûr.
45 euros ou +

 

«LE TRESOR DE MIROULET»

Ce livre de pure imagination tient à la fois du roman policier et du roman d'aventure. Il se passe dans les années 80 dans un lieux imaginaire dont le nom Porquières est l'inverse de Cropières. Nous souhaitons une participation de 45 euros ou +

 

 


Les cotisations à l’ASC sont uniques et partiellement déductibles de l’impôt. 
Chaque souscripteur reçoit une carte de membre et un reçu fiscal. 
Tous les membres de l’association sont régulièrement tenus au courant de la situation de celle-ci.
Les livres ci-dessous sont donnés à partir des minima suivants de cotisation :
Guillemine de Fontanges (300 pages) : 46 euros ou +
Mouyenanou (180 pages) : 31 euros ou +
Le feu du soir (270 pages) : 46 euros ou +
Quelques contes et enquêtes d'Eric Petiot : 45 euros ou +
Le trésor de Miroulet (176 pages) : 45 euros ou +
Les cinq romans : 180 euros ou +

Les noms des membres bienfaiteurs et mécènes sont affichés à l’entrée de Cropières sur des plaquettes provisoires qui seront remplacées à la fin des travaux par des plaques de métal de très bonne qualité.