Imprimer

Imprimer

Ce château menace ruine 
La moitié de l'Aile Nord s'est effondrée en 1910, entraînant dans sa chute une fort belle chapelle ouverte au culte depuis 1652 (cf vieille carte postale). L'écartement des murs, dû au trop grand poids de la toiture et à de légers glissements de terrain, faisait redouter un effondrement général. Une partie de l’escalier monumental qui avait été refait vers 1960 s’est effondrée une douzaine d’années plus tard.

Les travaux visant à la restauration du château de Cropières ont été estimés en 1993 à 6 millions de francs. 
Le château étant classé Monument Historique, l'Etat prend en charge la moitié des coûts.
Cinq tranches de travaux ont déja été effectuées. Voir dans la rubrique travaux, les photos de l'escalier monumental restauré. Une autre concernant la toiture d'une grange-étable a commencé en octobre 2008 faute de crédit la moitié seulement sera restaurée cette année. Les Monuments Historiques ont diminué leur participation à 30%.